comments 5

It’s the little things : les petits riens sont responsables de notre bonheur

Le dernier paragraphe de cet article sur Psyblog confirme l’importance des non-évènements de notre vie.

Si les normes sociales ou la culture tendent à nous faire penser et déclarer que les évènements les plus importants de notre existence sont nos diplômes, nos mariages ou nos enfants, la vérité est ailleurs.

Une étude – il doit en existe bien d’autres – montre que les petits riens du quotidiens sont source de notre bien-être.

L’infra-ordinaire ou les premières gorgées de bière sont plus structurants que tout le reste.

Une autre manière de lire les statuts Facebook, la consommation ou autres challenges quotidiens (cf. ce film étonnant que je republie dans cet article ici) :

About these ads

5 Comments

  1. Pingback: Grognons en ligne : risques et opportunités pour les marques « Notre Lien Quotidien

  2. Pingback: Les petits ruisseaux font les grandes rivières : de l’importance des détails dans la constitution d’une expérience de marque | Notre Lien Quotidien

  3. Pingback: Si le marketing est une sommes de forces faibles, il ne doit pas se priver de se donner des directions | Notre Lien Quotidien

  4. Pingback: Little Big Details : derrière chaque grosse idée, il y a une somme de petits trucs | Notre Lien Quotidien

  5. Pingback: Oui, la publicité est subliminale. Pourquoi les expériences de marque sont essentiellement invisibles. | Notre Lien Quotidien

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s