Sébastien Tellier en podcast : un mec bien

Je me mets petit à petit à écouter des podcasts “natifs” (ie. qui ne sont pas émissions de radio rediffusées), éveillé à la valeur du témoignage, puisque c’est la (seule?) grammaire qui inspire les créateurs.

Le podcast L’étiquette m’a été soufflé par un ami.

Je ne suis pas fou de fringue mais Baugé/Borsarello à la manoeuvre c’est tout sauf rédhibitoire et le parterre d’invités donne envie d’écouter.

J’ai été séduit par l’interview de Sébastien Tellier.

Il faut bien avouer que j’aime beaucoup sa musique (être fan de Christophe suffit à me rallier à votre cause).

On entend assez peu Telier dans les médias. Et le podcast donne l’impression d’apprendre à connaitre les gens.

Son rapport détaché à la vie, à son look, à l’amour, à la famille. Tout m’inspire la sympathie chez ce type.

Contrairement à d’autres, braves héritiers sans personnalité.

Hâte d’en discuter avec vous.

A 36 ans, j’ai enfin trouvé ma marque de lessive

La France de 2020 a passé du temps à la maison.

La France de 2020 a préparé plus de repas que d’accoutumée.

La France de 2020 a fait le ménage.

La France de 2020 a usé son canapé en regardant de la SVOD.

La France de 2020 a pris plus que jamais conscience de l’importance de son logement.

De mon côté, j’ai enfin trouvé ma marque de lessive.

Et je ne l’avais pas vu venir.

Au format 1,5L, la bouteille de Fourmi verte à base de savon de Marseille, parfum Lavandin, a fait irruption dans ma vie à la faveur d’un hasard heureux, de l’espèce de ceux qui rendent la vie plaisante.

Composition naturelle et organique pour respecter l’environnement.

Parfum subtil et téméraire pour recouvrir les odeurs de vêtements techniques après l’effort.

Concentration autorisant des doses de la taille d’un bouchon (de plus en plus rare), disqualifiant le ré-achat trop fréquent.

Pas une session de pendaison et de pliage qui ne me ramène à la sinuosité de mon itinéraire lessive. Que d’essais, que de déceptions, que de fausses-joies, que de colère.

Il aura fallu une année pas comme les autres pour passer ce palier. Pour dénicher la pépite. Pour se sentir adulte. Ménager en pleine possession de ses moyens, sûr de ses outils, sûr de son impact, sûr de son back office, sûr de soi.

Le luxe le plus ultime que nos existences nous réservent c’est le sentiment de cranter sa vie, de cocher la case “fait” dans la to-do list de l’existence, de ne plus jamais avoir à interroger des sujets récurrents, d’être équipé pour affronter le destin.

Tout cela, je le dois la fourmi verte, et à 2020.

Article immanquable : la question à un milliard

Il y a quelques jours, Romain, un des fondateurs de Acracy, a publié un article vraiment très bien qui raconte l’évolution du secteur de la publicité.

Je vous encourage très vivement à le partager pour une simple et bonne raison : il n’est pas trop tard pour accepter l’internet.

Pour former les équipes, monter en compétence, changer de stratégie de développement commercial, faire évoluer les indicateurs de pilotage financier.

Voire carrément en lançant une entreprise, comme Romain et Séverine.

L’internet est un marché encore peu consolidé, où l’or apparait dans chaque bras de rivière. Des petites pépites certes (bannières, prérolls, emails, tik toks…) mais des pépites, qui ne se soucient guère d’être orpaillées par des petits nouveaux ou des vieux connaisseurs.

Bonne lecture.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #454

1.Martial Raysse annonce lors de sa période « Pop » que les Prisunic sont « les nouveaux musées de l’art moderne » : l’enseigne vendit en « libre service » des lithographies signées d’artistes.

2.Les rébus ont été inventés en Picardie.

3. Le beurre est salé en Bretagne car le duché était exempt de gabelle. Merci Victor

4. Un tiers des Français préférerait passer une semaine sans sexe plutôt qu’une semaine sans smartphone.

5. When the Levee Breaks de Zeppelin est une reprise de Kansas Joe McCoy et Memphis Minnie au sujet de la grande inondation du Mississippi de 1927.

6. Pendant la 2e guerre mondiale, les magasins finlandais d’état Alko ont fabriqué des cocktails molotov, en améliorant même leur fonctionnement.

7. Le FBI a été fondé par un petit neveu de Napoléon.

8. L’église continue à autoriser de manger du castor les vendredis de carême.

9. Les cassettes vidéo de l’alunissage de Apollo 11 ont été effacées par accident.

10. Le 7 janvier 1999, un chimpanzé jeta 11 fléchettes sur un tableau de valeurs boursières. L’année suivante, il était le 22e meilleure investisseur de Wall Street.