Danone Essensis arrêté : le renouveau d’un marketing raisonnable ?

Il avait fait grandement parler de lui lors de son lancement. Pensez-vous : à la croisée des tendances de la dermonutrition – se soigner en mangeant – et de l’alicament – mélange d’aliment et de médicament -, Essensis était un yaourt prétendument doté de vertus thérapeutiques… Dès le 1er mars, il deviendra collector…

Danone invoque la crise et le pouvoir d’achat, je crois que nous sommes en prime face à un bel exemple de l’acuité consumériste, de moins en moins apte à croire ce qu’on lui raconte. Un coup de pied dans la termitière des logiques de 2 voire 3 en un : mis à part les lessives et quelques produits d’entretien, certains marchés donnent le sentiment d’être imperméables à l’over promising.

Un constat de faiblesse pour le métier, qui peut de moins de moins user de grosses ficelles pour refourguer n’importe quelle camelote à prix d’or.

Une opportunité pour le métier, qui devra compter avec ce nouvel exemple pour faire évoluer son regard et ses pratiques vis-à-vis des publics.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s