Travail, famille, grand emprunt

Sous ce titre provocateur se cache la dernière campagne de notre cher SIG (Service d’Information Gouvernemental) pour le compte du Grand Emprunt National.

Mixant habilement les polémiques sur l’identité nationale et le statut de la maternité depuis la sortie de l’ouvrage d’Elizabeth Badinter, on peut dire qu’Euro RSCG C&O a bien réussi son coup (sans compter les habituelles bisbilles sur le coût des campagnes de communication publique)…

A mon sens, le fond du problème réside moins dans l’exploitation d’un avatar républicain neutralisé (couleur blanche de la peau et des vêtements, visage standardisé, détournement du rôle de vigie traditionnellement lié au bonnet phrygien) pour symboliser la pluralité de la France actuelle que dans l’usage de la maternité pour symboliser l’emprunt…

On se croirait revenu dans les années 40 lorsqu’on invitait les Français à repeupler le pays (en voici quelques beaux specimens)… Que doivent-penser les millions de femmes qui travaillent? Qui combattent pour s’émanciper et gagner leur autonomie…

La femme enceinte figurant le progrès nous renvoie à l’image d’un homme chef de foyer qui irait travailler seul pour gagner le pain et protéger sa fragile femme tout juste bonne à féconder… Dans un monde où la contraception n’existerait pas évidemment.

Et dire qu’on allait presque finir par croire que la femme libérée n’était pas qu’une tocade post-soixantehuitarde… Nous voilà rassuré.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s