Advertising aftermath : le icing

La pratique défraie la chronique outre-Atlantique : le icing est un jeu d’alcool consistant à forcer ses amis à descendre une bouteille de Smirnoff Ice cul-sec.

Le principe est simple : vous tendez une canette de pre-mix à votre bro (pote) qui doit immédiatement la siffler, un genou à terre. Vous êtes iced. En voici les règles, succinctement expliquées par un type qui a essayé d’importer le icing en Californie :

Né dans les fraternités des universités américaines du nord-est, ce jeu a conquis le coeur (et l’estomac) de l’Amérique : étudiants, collégiens, jeunes professionnels (y compris des banquiers).

Forcément, tous les yeux sont rivés vers Diageo, propriétaire de la marque, qui dément formellement être à l’origine de cet usage, malgré un passif un peu embarrassant, le succès viral de leur campagne pour Smirnoff Raw Tea :

Le groupe se débat tant bien que mal pour ne pas être associé au icing…

Il a réussi à faire fermer le site qui compilait les icing en photos et vidéo : Brosicingbros.com (pour mémo, en voici quelques exemplaires pas piqués des hannetons) mais personne n’est vraiment dupe de leur démarche, quelque peu embarrassante à la vue de leur récent effort de promotion du Drink Responsibly, un must d’hypocrisie publicitaire.

Une illustration supplémentaire de la puissance des meme consumer-generated… Tout est question d’usages

Source : NY Times

1 thought on “Advertising aftermath : le icing”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s