Tout communique, même un nom de code

Parmi les preuves que chaque élément d’un produit – même le plus infime – participe à enrichir le capital d’une marque, voici le nom de code.

Google est sur le point de lancer son propre système d’exploitation : Chrome OS. Ce dernier devrait faire son apparition au début de l’année 2011 en équipant deux netbooks.

Comme d’usage dans ce genre de situation (reportez-vous aux spyshots automobile ou aux leaks d’informations en tous genres), Google est relativement peu disert sur la nature de ses produits en devenir, à un détail prés : leur nom de code.

Le nom de code est utilisé par les fabricants pour se préserver des risques d’espionnage industriel (selon la même intention de cryptage qu’une opération militaire, cf. les opérations Barbarossa, desert storm, overlord…). Ce qui semble plutôt logique… Après tout, tout est question de code

Cette technique a le vent d’autant plus en poupe que les cycles d’innovation sont courts et la concurrence est rude dans le high-tech. Pour vous en convaincre, reportez-vous à cette liste.

Bref. Google a codé les deux noms des netbooks équipés de son OS Mario et Andretti, en référence au célèbre coureur automobile. Si ce n’est pas une promesse de performance ça…

2 thoughts on “Tout communique, même un nom de code”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s