Une prédiction raisonnable : la reconnaissance de l’obsoledge

Dans les métiers du marketing et de la communication, chaque début d’année est célébré par un grand feu d’artifice de prédictions : les 6 tendances qui vont changer le monde, les 10 trucs à garder en tête pour l’année à venir, 3 piliers pour le futur, what’s next for the next 30 years, etc.

Un exercice aussi amusant que périlleux qui se mort un peu la queue. Dans un article publié dans PSFK, un patron de chez Frog Design pointe avec humour la limite de l’exercice en faisant allusion à une prédiction prédisant l’imprévisible.

Ce rapport émane de la société Toffler Associates (le voici). Il évoque les 40 années à venir.

Un des points de cet exercice de projection est le concept d’obsoledge, ie. l’obsolescence accélérée de nos connaissances.

Un phénomène qu’on observe déjà. Prenons pour exemple les chiffres de l’internet, il n’est pas une journée sans que les taux d’audience, de clics ou de participation ne soient modifiés.

Ce principe s’adapte à n’importe quelle donnée. Après tout, tant qu’une donnée n’est pas recalculée, elle ne change pas. Elle est juste consignée, considérée comme un fait. Est-ce que cela signifie que la population française ne change pas entre les recensements? Pas certain. L’arbre qui tombe dans la forêt fait-il du bruit si personne ne l’entend tomber?

Même pour les sciences dites dures, le principe de réfutabilité prime. Toute vérité est contingente à l’absence de contre-vérité (ce doute a même inspiré des gens habitant le sud de la France, les zététiciens, voire ci-dessous).

Ce que pointe le travail de Frog Design, c’est que le digital produit des données en temps réel et sans arrêt. Tout devient mesurable, calculable en permanence, rendant immédiatement obsolète les précédentes données.

Ce que pointe la note de Frog Design, c’est l’évidente impossibilité de la prédiction. Une prédiction repose sur des faits. Si ces faits changent sans cesse, l’exercice change.

*Pour mieux connaitre la zététique :

1 réflexion sur « Une prédiction raisonnable : la reconnaissance de l’obsoledge »

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s