A random act of kindness

Twitter est la nouvelle hype des marketeurs depuis quelques temps. Identifiées par Mashable, on assiste à des actions de “random act of kindness”  où les marques font des coups en consolant les geignards. Quel intérêt?

Ce n’est pas l’ère de la conversation qui rend intéressante cette démarche mais son apparition sur le réseau à l’oiseau, littéralement motivée par l’outil.

C’est la capacité de Twitter à autoriser un dialogue en temps réel qui donne ce genre d’idées aux marques, pas l’inverse (au passage, ce phénomène est illustré par cette note d’Internet Actu Quand la technologie remplace la discussion). Bref.

Ce n’est pas parce que Twitter est un vortex créatif extrêmement puissant qu’il aspire tout sur son passage et n’est pas bien utilisé…

On assiste par exemple à l’adoption par Twitter des Random Acts of Kindness, une pratique culturelle – parente du meme – en vogue aux USA consistant à donner-sans-rien-attendre-en-retour. Wikipédia donne une liste des avatars de ce phénomène, grandement facilité par l’essor de l’internet et allègrement récupéré depuis par les communautés religieuses US.

De fait, la marque de mousse à raser Edge Shave Gel, dans le cadre de sa campagne anti-irritation, s’amuse à distribuer des acts of kindness. Un community manager est chargé d’écouter ce qui se dit sur Twitter et dès qu’un regret/déception est formulé, la marque passe à l’acte pour soulager le malheureux.

Edge Shave Gel a ainsi livré un quintal de céréales à un type qui pleurait sa boite de corn flakes vide un lundi matin…

1 thought on “A random act of kindness”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s