De Serge Gainsbourg à Jeff Bezos : la technologie est un culte du cargo comme les autres

L’histoire de Mechanical Turk est amusante et instructive.

Si ce nom ne vous dit rien, pas de panique, c’est une entreprise dont la maison mère n’appuie que modestement sa notoriété.

Cette entreprise, c’est la plateforme de crowdsourcing d’Amazon, sur laquelle une infinité d’internautes peuvent gagner un peu d’argent en accomplissant des tâches répétitives mais impossibles à traiter mécaniquement (ex : qualifier une base de données ou reconnaître un visage sur une image).

L’anecdote gagne en substance quand on se penche sur son nom faisant référence à une formidable arnaque du 18e siècle.

The Turk, Mechanical Turk ou Automaton Chess Player était une machine prétendument capable de battre les hommes aux échecs (à la Deep Blue ou Watson d’IBM).

Bête de foire de l’époque, elle est promenée dans les cours impériales et monarchiques entre 1770 et 1854 (date à laquelle elle brûle par accident).

Nombre de grands intellectuels/dirigeants la provoquait en duel (Benjamin Franklin ou Napoléon Bonaparte se prirent une pâtée) pour faire mentir cette grotesque tentative de domination de la machine sur l’homme. Elle ne perdit qu’à de rares occasions durant ses 70 ans d’exercice. Match après match, elle humiliait méthodiquement les hommes.

On appris quelques années plus tard le secret de cette machine extraordinaire, dotée de prouesses techniques propres au 20e siècle.

Il y avait un homme caché à l’intérieur (cf. gravure ci-dessous)…

Voilà qui explique le nom du programme d’Amazon : sous ses atours électroniques, ce sont des cerveaux humains qui traitent certaines informations.

Cette petite histoire constitue une introduction de choix à un concept anthropologique célèbre : le culte du cargo, dont voici l’extrait Wikipédia :

Le culte du cargo a pris naissance en Mélanésie. Des indigènes, ayant constaté que les radio-opérateurs des troupes au sol semblaient obtenir l’arrivée de navires ou le parachutage de vivres et de médicaments simplement en les demandant dans leur poste radio-émetteur [durant la seconde guerre mondiale], eurent l’idée de les imiter et construisirent, de leur mieux, de fausses cabines d’opérateur-radio — avec des postes fictifs — dans lesquels ils demandaient eux-aussi — dans de faux micros — l’envoi de vivres, médicaments et autres équipements dont ils pouvaient avoir besoin. Plus tard, ils construiront même de fausses pistes d’atterrissage en attendant que des avions viennent y décharger leur cargaison.

Cette observation a conduit à un nouveau paradigme : ne sommes-nous pas parfois conduits à appliquer des méthodes par mimétisme, sans réelle réflexion sur le bien-fondé de nos démarches, en pratiquant une sorte de pensée magique ?

Explications en images :

Pardonnez le traitement éditorial post-colonial de ce reportage.

***

Le paradigme du mimétisme des Mélanésiens peut aisément être projeté de nos jours sur la machine et la technologie.

Au même titre que nos aïeux furent mystifiés par la Technologie miraculeuse de Mechanical Turk, nous sommes aujourd’hui aveuglés par les qualités du iPhone, d’une centrale électrique solaire ou des nanotechnologies.

Plutôt que de travailler à comprendre ou modéliser les effets produits par une technique, on se concentre sur la technique elle-même.

On s’intéresse au moyen plutôt qu’à la fin, exactement comme les Bochimans et leur bouteille de Coca-Cola dans Les dieux sont tombés sur la tête.

Nous sommes tous un peu Mélanésiens (ou Bochiman).

Je laisse le mot de conclusion à Serge Gainsbourg, en forme d’hommage aux 20 ans de sa disparition. Il dédia une chanson au culte du cargo dans Cargo Cult sur Histoire de Melody Nelson :

Qui eut crû qu’Amazon et Serge Gainsbourg étaient liés autrement que par contrat de distribution?

4 réflexions sur « De Serge Gainsbourg à Jeff Bezos : la technologie est un culte du cargo comme les autres »

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s