L’effet IKEA : de l’intérêt d’impliquer les gens dans la communication

Trouvé dans l’excellente revue de liens de Françoise Fassin, la théorie de l’effet IKEA a tout pour séduire.

Ce principe explique que les gens tirent une plus grande gratification de l’usage d’un produit lorsqu’il l’on construit eux-mêmes.

Cette étude en profite pour rappeler une des grandes mythologies du marketing moderne, l’histoire des gâteaux pré-préparés. Lancés dans les années 50 aux USA, ils rencontrent un succès mitigé. Les cuisinières n’arrivent pas à faire confiance à ces préparations. La martingale arrive quelques mois plus tard : en demandant aux ménagères d’ajouter un oeuf à la préparation, la consommation décolle. La participation des gens dans la confection du gâteau doit le succès de ce produit.

En plus d’augmenter le sentiment d’accomplissement, l’ajout d’une petite touche perso est une cerise sur le gâteau, au sens propre comme figuré.

Une bonne illustration de l’IKEA effect et plus généralement de l’intérêt d’utiliser le marketing et la communication en impliquant les gens : des études montrent que cette rapproche renforce le lien entre les gens et les marques.

Quand on constate le désamour grandissant des Français pour la pub trop bruyante, on se dit que :

  1. Le passé a du bon, les vieilles recettes demeurent parfois les bonnes, y compris dans un environnement ou le jeunisme sévit.
  2. Les gens qui continuent à penser pouvoir intéresser les gens par la pub sont bien naïfs.
Les exemples ne manquent pourtant pas :

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s