Habit de Morey Talmor : encourager les comportements en changeant de regard sur les médicaments

Voilà le genre de démarche qui me plait.

L’objet de cette approche a beau être un brin scabreux, il part d’une bonne intention : la santé.

L’étudiant Morey Talmor s’est amusé à détourner les codes de la cosmétique de luxe pour designer une gamme de produit de rehab baptisée Habit.

Une jolie illustration de vision décalée, invitant à considérer un objet autrement (cf. ces deux exemples).

Transformer les produits de rehab (au look médical nous rappelant à notre faute) en objets esthétiques participe de l’acceptation de sa condition, de la progression de son estime personnelle et sa guérison. La désintoxication est un comportement louable, autant l’encourager par un dispositif plaisant.

On aime aussi le nom choisi qui a l’élégance de supprimer le RE de rehab, synonyme d’échec.

Faire changer de regard sur un objet est une technique éprouvée mais efficace, souvent synonyme de créativité (on pense aux bouteilles d’eau d’Yves Behar ou aux écouteurs blancs d’iPod)

A ce titre, je vous invite à consacrer une heure à cette conférence de Luc de Brabandere ou parcourir ce document très opérationnel aidant à porter un regard neuf sur des objets triviaux.

Source

1 réflexion sur « Habit de Morey Talmor : encourager les comportements en changeant de regard sur les médicaments »

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s