It’s the little things : les petits riens sont responsables de notre bonheur

Le dernier paragraphe de cet article sur Psyblog confirme l’importance des non-évènements de notre vie.

Si les normes sociales ou la culture tendent à nous faire penser et déclarer que les évènements les plus importants de notre existence sont nos diplômes, nos mariages ou nos enfants, la vérité est ailleurs.

Une étude – il doit en existe bien d’autres – montre que les petits riens du quotidiens sont source de notre bien-être.

L’infra-ordinaire ou les premières gorgées de bière sont plus structurants que tout le reste.

Une autre manière de lire les statuts Facebook, la consommation ou autres challenges quotidiens (cf. ce film étonnant que je republie dans cet article ici) :

6 réflexions sur “It’s the little things : les petits riens sont responsables de notre bonheur

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s