Un fascisme comme les autres : la tyrannie des grammar nazis

On entend régulièrement les gens se plaindre du niveau de langue de leur descendance : abréviations, langage phonétique, SMS, smileys, formes grammaticales estropiées, jargons en tout genre… Pour les contempteurs de l’évolution naturelle du langage (systématique complexe et dynamique s’il en est), il va de soi que c’était mieux avant (cf. PPT ci-dessous)…

Ces derniers pourraient se réjouir d’une de ces idiosyncrasies dont le web à le secret : depuis quelques mois, des sites tels que 9gag (image board alimenté par les internautes) sont les témoins de l’émergence d’un fascisme d’un nouveau genre : les grammar nazis.

Sous une symbolique aussi sinistre qu’éloquente, les nazis de la grammaire pointent méticuleusement les fautes d’orthographe et de syntaxe présentes dans les posts des membres de la communauté.

Cette singularité illustre parfaitement le principe de régulation collective du savoir à l’oeuvre sur Wikipedia comme dans la société en général : il n’y a pas de normes sans normateurs.

*

14 thoughts on “Un fascisme comme les autres : la tyrannie des grammar nazis”

  1. merci pour ce post sur un sujet qui m’intéresse beaucoup
    j’avais publié un texte sur le thème il y a un an environ :

    http://penseedudiscours.hypotheses.org/4620

    en fait l’emprunt du terme et de la symbolique nazie est peut-être moins “sinistre” qu’on ne peut le penser : le terme “nazi” est un peu affaibli dans de nombreuses expressions que je cite dans le post, comme health nazi, soup nazi, fruit nazi, fitness nazi, eco-nazi, open source nazi, safety nazi, aerobics nazi, feminazi. je sais que c’est toujours difficile sur un sujet pareil, mais il y a de l’humour, donc un peu de distance, dans l’emploi de ces termes

    Like

    1. Je suis d’accord avec vous mais je ne pouvais y faire allusion sans marquer une distance de précaution… Merci pour votre article passionnant.

      Like

    1. :) Merci pour la correction. A mon grand regret, WordPress n’autorise pas les e dans l’o, je ne sais pas comment les faire.

      Like

      1. Bonjour Jean,
        Pour l’œ, vous pouvez essayer Alt+0156 (maintenir Alt et taper 0156). C’est du code ASCII décimal, et c’est accepté par la plupart des programmes internationaux. Je me sers souvent du É (Alt+0201), du À (Alt+0192) et du Ç (Alt+0199).
        Autre solution : vous l’écrivez dans Word (avec correction automatique, ou avec insertion de caractères spéciaux), et vous le copiez-collez.

        Like

  2. Il est toujours amusant de voir les déportés, les exterminés, les gazés de l’orthographe (pour filer cette pertinente comparaison nazie) abriter leur ignorance crasse et leur irrespect d’autrui sous la bannière lumineuse du progrès et d’une évolution de la langue dont ils ne seraient rien d’autres que les avant-gardistes éclairés.

    Like

    1. Merci pour la franchise de votre commentaire. Je vous trouve un peu dur avec l’évolution de la langue. De nombreuses formes/mots/expressions apparaissent et disparaissent avec le temps. Cela ne me semble ni être un drame, ni être un progrès, encore moins une avant-garde. C’est le cours des choses.

      Like

  3. Je suis plutôt d’accord avec le fait que le langage évolue; qu’une bonne syntaxe témoigne sans doute davantage d’une pensée claire et précise qu’une bonne orthographe; et ce d’autant plus que l’orthographe possède un certain nombre de règles arbitraires et illogiques, surtout en Français (à quand une réforme, comme l’Anglais l’a connu ?).

    Néanmoins, je trouve un peu injuste que sous ce prétexte, certains choisissent de se dédouaner unilatéralement de conventions orthographiques tout de même censées faciliter la communication (= tel mot s’écrit toujours pareil et se reconnaît immédiatement; pas besoin à chaque fois de devoir rentrer dans la logique graphico-phonétique de l’autre pour savoir ce qu’il a voulu écrire – à l’inverse du langage SMS où chacun a souvent ses raccourcis propres), laissant alors à l’entière charge de leur interlocuteur de faire le travail d’interprétation qui avait été rendu caduque par la standardisation de l’orthographe.

    Cela étant, le fond du débat n’est pas là.
    D’une car le grammar nazi est un grammar nazi et pas un spelling / orthograph nazi (et c’est donc bien la grammaire davantage que l’orthographe qui provoque son intervention) – même si le terme tend maintenant à être utilisé à tors et à travers (et donc aussi pour parler des faute d’orthographes, de ponctuation etc.).
    De deux – et c’est là le plus important à mes yeux – car le véritable problème du grammar nazi, ce n’est pas tant d’être à cheval sur l’orthographe que d’utiliser les fautes d’orthographe de son adversaire pour noyer le poisson / faire dévier le débat.
    Ce que résume d’ailleurs très bien cette image sur ton blog: http://barbanouille.files.wordpress.com/2012/05/grammar-nazi-awkward-moment.jpg

    Ce n’est ni plus ni moins qu’une autre forme de l’attaque ad-hominem.
    Forme de réponse qui témoigne d’une incapacité à répondre au débat à un niveau plus élevé (comme le résume très bien ce schéma de Paul Graham: http://en.wikipedia.org/wiki/File:Graham%27s_Hierarchy_of_Disagreement.svg).
    En d’autres termes: le grammar nazi n’est bien souvent qu’une des nombreuses facettes du “trolling” sur Internet.

    Like

    1. Ah formidable, il n’y avait longtemps que tu ne m’avais pas gratifié d’un si beau commentaire. Je comprends ton point, je suis d’accord avec toi.

      Tout antidote peut devenir poison. Je te recommande la lecture de l’article plus fouillé pointé par le premier commentaire de ce thread : http://penseedudiscours.hypotheses.org/4620

      Quand à l’usage extensif du terme nazi, je ne sais qu’en penser…

      Like

      1. « Quant à l’usage… » ;)

        Ce matin, en parcourant mon forum préféré, je suis tombé sur un utilisateur ayant choisi ce logo en guise d’avatar. Avant de le bannir sauvagement, j’ai effectué une recherche pour comprendre ce qu’était un « Grammar Nazi ». Je me coucherai moins con. Comme beaucoup d’entre vous, j’aime défendre l’orthographe et la grammaire française, je trouve cette langue très belle. Pardon ! Je ne pense pas qu’il y ait des langues plus belles que d’autres. J’aurais du écrire : « Je trouve les subtilités de cette langue très belle et j’aime les défendre ! » Mais je pense dommage d’utiliser une allégorie nazie. Je pense avoir compris le sens de ce billet, mais je préférerai ne pas voir mon nom rattaché à ce genre d’icône, même après lecture du billet et une meilleure compréhension de cet icône. Personnellement, cela me dérange.

        Au final, j’ai pris la décision de ne pas bannir cet utilisateur de mon forum. Mais je lui ai retiré son avatar et envoyé une explication quant à ma décision unilatérale. Je réalise que je déterre un vieux sujet. Mais je tenais à m’exprimer.

        Like

  4. ^^

    Je vais relire l’article en question autrement qu’en diagonale !
    Sinon, l’utilisation à tout bout de champ du terme “nazi”, ça me semble relever du point Godwin: c’est juste l’insulte ultime (vers laquelle tu as donc d’autant plus de chance de tendre que la discussion s’éternise et s’envenime).

    Like

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s