Les algorithmes sont politiques : Edgerank le bourgeois

Discutant hier avec mon ami Erwan de l’algorithme de Facebook (celui qui choisit les contenus affichés sur nos walls – cf. formule ci-dessous), il me révèle la hiérarchie des contenus appliquées par Edgerank : Video Update > Picture Update > Link Update > Status Update.

Une photo vaut plus qu’un like. Une vidéo vaut mieux qu’un commentaire.

[Avis aux non spécialistes : vos contacts Facebook ne voient pas tout ce que vous postez sur vos murs]

Je ne parviens pas à retrouver cette information mais il semblerait que l’objet doté du poids le plus fort est le statut marital, parce qu’il est celui qui est censé changer le moins souvent.

En d’autres termes, pour Facebook, c’est la situation maritale qui compte le plus dans la série des informations à faire apparaître sur les murs des gens. Le mariage prime sur les vacances en Thaïlande. Le célibat est plus important que le score de l’équipe de France…

Qui a dit que Facebook ne se résumait qu’à une conversation de bistro au sujet des lolcats ?

Cette donnée illustre parfaitement la slide 11 de ce deck d’Hubert Guillaud (ou cette colonne de Dominique Cardon sur l’affaire google x juif / Merci Aurélien) consacré à l’open data :

« Non seulement nous devons reconnaître que ces algorithmes ne sont pas neutres, qu’ils codent des choix politiques, et qu’ils “armaturent” l’information d’une manière particulière, mais nous devons également comprendre ce que signifie de nous appuyer sur eux, pourquoi voulons-nousqu’ils soient neutres, fiables, qu’ils soient des moyens efficaces pour atteindre ce qui est le plus important. » Tarleton Gillespie

Les algorithmes n’ont décidément pas bon goût.

Ceux qui veulent en savoir plus sur Edgerank :

3 réflexions sur « Les algorithmes sont politiques : Edgerank le bourgeois »

  1. J’attire ton attention sur la relativite des valeurs dans l’Edge Rank.

    Tout d’abord, nous ne connaissons pas le poids de la hierarchie du type de contenu dans le calcul du score global

    De plus, a l’image de son cousin de Google, le PageRank, l’EdgeRank n’a jamais ete explique par Facebook (seul son principe).

    Des lors chacun resonne par « retro engeneering », et rien de cela n a ete demontre.

    De meme, toujours a l instar de son cousin Googolien, je ne serais pas etonne de voir l’EdgeRank etre modifie en permanence par Facebook.

    J'aime

    1. ah je ne connaissais pas cette version des faits… merci pr la précision ! Il faut donc mettre au conditionnel les contenus de l’article.

      J'aime

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s