I’ll have what she’s having : nous sommes moitié responsables de nos mauvaises relations avec les gens

Dans l’ouvrage (édité par le MIT) I’ll have what she’s having, on nous explique pourquoi et comment l’homme est un être social. Contrairement à l’héritage des Lumières qui rêve un homme rationnel face au choix, une immense partie de nos comportements et attitudes s’expliquent par le herdism, ie. une confiance inconsciente et irrationnelle pour ce que fait le voisin (d’où des apps qui jouent la pression des pairs).  Sociologues, anthropologues, ethnologues et neurologues sont formels.

Ce constat n’est pas un désaveu de notre cogito mais un simple biais. Nous ne sommes pas individuellement responsables de nos actes, nous agissons par conformité. Par confort aussi.

La métaphore qui correspond le mieux à la manière dont nous nous comportons, c’est le fonctionnement des deux hémisphères cérébraux. Contrairement aux romantiques qui imaginent une rive de la raison et une rive de l’émotion, les hémisphères dissimulent une zone du focus et une zone des “tâches de fond”. Exemples : on utilise le cerveau gauche pour lire, marcher sur un fil ou brancher sa Freebox / on utilise son cerveau droit pour marcher, se tenir debout ou respirer (cf. talk infra).

On pourrait appliquer la métaphore des hémisphères cérébraux à notre processus de décision. Certains de nos choix sont conscients, d’autres automatiques.

Dans ce contexte – j’en viens à mon point – comment peut-on sérieusement imaginer que ses clients sont bêtes? Est-il possible d’imaginer que l’intelligibilité d’une argumentation relève de la rationalité?

Le plus souvent, se plaindre de la sottise de son client, c’est se plaindre de sa propre incapacité à communiquer un point de vue. Rejeter la faute sur les autres est une souffrance, la souffrance d’un constat d’échec. La quantité de blogs façon viedecom est là pour le rappeler.

Nous sommes des animaux sociaux, la présentation d’une hypothèse ou d’un argument doit être envisagée dans cette perspective.

Soyons constructifs que diantre !

8 thoughts on “I’ll have what she’s having : nous sommes moitié responsables de nos mauvaises relations avec les gens”

  1. Hello Jean

    Tres bon lancement de debat.

    Je noterais que la portee de l’article va bien au dela de notre simple microcosme.
    En effet, le postulat de la rationalite des agents est un des postulats de base de l economie classique, et donc par extension, la base de notre modele de societe.
    Remettre en cause la rationalite des agens entraine une reflexion profonde sur les bases meme de notre societe, et bien entendu une invitation a l economie comportementale.

    Concernant l’excuse du client, et dans son extension l’excuse de l’autre dans l’explication de son echec (“ce n est pas ma faute, c’est a cause de machin”), je pense qu’il est bien souvent le piege de l’absence de remise en question et d’auto critique.

    Bien entendu les plus erudis d’entre nous auront remarque le “bias blind spot” (http://en.wikipedia.org/wiki/Bias_blind_spot), phenomene dont nous sommes tous coupable, a plus ou moins grande echelle.

    Si je puis abuser de l’espace qui m’est donne ici, je partagerais avec vous 2 petites techniques que je tente de mettre en place afin d’eviter cela:

    – Je pars toujours du principe (ou tout du moins je tente) que je suisle plus bete des gens present dans la salle: cela me permet d’entendre le point de vue de chacun avec un angle moins defensive, et de trouver dans chaque remarque un angle constructif.

    – Si l’autre ne comprend pas, c est que j’ai mal explique. Le propre de quelqu’un qui se pretend d’intelligent est de pouvoir simplifier sa pensee afin de la rendre comprehensible par tous (et c est pour cela que je n aime pas le terme vulgarisation).

    Cheers

    Olivier

    Like

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s