La social TV transforme toutes les émissions en programmes live

Parmi les phénomènes que la vieille télévision a encore du mal à appréhender, on trouve la social TV : ie. des tweets, du facebook, des check-ins effectués par les spectateurs d’un programme.

Mis à part quelques dispositifs très encadrés et très ponctuels (type The Voice sur TF1 ou X Factor/Superbowl), les chaînes ne savent pas quoi faire de ces productions textuelles échangées durant les émissions.

En y regardant bien, cet immobilisme est doublement déconcertant.

D’abord parce qu’on a longtemps pensé que la télévision ne survivrait pas au raz-de-marée digital et qu’on se rend compte que les chaines n’ont finalement jamais compris leur rôle anthropologique (faut-il préciser que dans n’importe quelle langue, on ne dit jamais regarder un programme mais regarder la télévision).

Surtout parce que la social TV transforme n’importe quel contenu en live : la météo, le JT, le talk-show, le film, le télé-achat. Jadis, à peine 10% des contenus étaient live (le sport, parfois le JT et quelques émissions de variété). Aujourd’hui et demain, l’expérience live peut se propager à tous les contenus grâce aux conversations qui s’y greffent.

Pour les producteurs et diffuseurs de contenus, c’est une aubaine.

3 thoughts on “La social TV transforme toutes les émissions en programmes live”

  1. C’est une reflexion tout a fait interessante, et ceci pour une raison particuliere.

    Depuis 30 ans, la multiplication des channels (ouverture de la tv prive, cable, tnt, internet) a entraine une baisse de la puissance de la chaine de TV (demander a TF1).

    Les consequences sont plutot simple a comprendre:
    Moins de puissance, donc achat d espace moins efficace donc moins de valeur donc baisse de revenu lies a celui ci.

    A cela, on a la catch up TV qui desacralise l’horaire et donc impacte d’autant plus le modele TV.

    Hors la discussion live web redonne ses lettres de noblesse au live, au besoin de regarder un certain programme, sur une certaine chaine, a un certain moment:

    Au dela de l’emission, c’est le fait de faire partie de la discussion qui importe (un peu le rdv de la machine a cafe du lundi matin suivant le film du dimanche soir).

    Ainsi les chaines ont une occasion unique de reprendre la main a ce niveau la.

    Le seul hic de cette histoire c’est que plus le programme est interessant, moins il y a de necessite d’interagir sur un second screen.

    Amis d’Endemol, a vous de jouer

    Like

    1. J’imagine que les gens participent moins à des programmes intéressants car ces derniers sont parfaitement calibrés pour une TV passive… L’avenir nous réserve de belles surprises, ainsi qu’une écriture qui ne peut que changer.

      Like

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s