A l’époque, le standard faisait foi : Coke hilltop song

coke-hilltop-commercial

On a reparlé de cette vidéo il y a quelques mois quand Google a proposé aux agences de réinterpréter quelques campagnes mythiques à l’aide d’outils contemporains.

Coke Hilltop song faisait partie du lot.

I’d Like to Teach the World to Sing (in Perfect Harmony) : c’était le titre de cette film de pub devenu devenu plus tard tube international (les références à Coke furent abandonnées avant la commercialisation du disque). Une autre époque…

Il y a 40 ans, une marque faisait de la standardisation de la consommation un hymne interplanétaire. Dominant le monde du haut de leur colline, l’avenir du monde – incarné par une bande de jeune préfigurant l’imaginaire benetonnien – chantaient les louanges de l’harmonie, comprenez la même boisson partout dans le monde.

Du concentré de brand centrisme qui sonne bien faux aujourd’hui.

Coke en a d’ailleurs fait avantageusement son deuil en devenant une des marques les plus consumer centric qui soit. Signe qui ne trompe pas : en 2009, Hilltop song est devenu un random act of kindness interpersonnel.

Le contraire du collectif.

4 thoughts on “A l’époque, le standard faisait foi : Coke hilltop song”

  1. Aujourd’hui, les chansons utilisees par les marques dans les spots font partie integrante de la tactique de communication.

    J’ai travaille sur une campagne où la presence de la chanson du film publicitaire dans le top 10 iTunes etait un KPI de réussite de la campagne…

    cheers

    Olivier

    Like

    1. Génial ! Ce n’est pas une mauvaise chose sur la forme. Par contre sur le fond, cette chanson évoque une période bien lointaine…

      Like

  2. Je sais pas, je la trouve assez avant gardiste concernant la representativite de la pluralite communtaire.

    Il ne faut pas oublier qu’a l’epoque le nombre de canaux etait d autant plus reduit qu’il etait bien plus logique d’avoir un spot pour tout le monde.

    Tout ca me rappelle une citation paternelle:
    Il y a 2 choses que tu peux trouver partout dans le monde
    Des dollars et du coca

    Like

    1. Oh yeah. Je ne dis pas pas que ce film n’était pas avant-gardiste, je commentais plus son idéologie sous-jacente, très propre à une époque qui s’est achevée à la fin des années 90. Comme d’habitude, c’est un débat de personnes d’accord 😉

      Like

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s