La long data va-t-elle infirmer la maxime selon laquelle « le sens commun n’est pas si commun »?

archives-data-long-donnees

Cette citation de Voltaire résume un problème qui pourrait être résolu par la longue data : des données recouvrant une très vaste période (la population des 100 plus grandes villes du monde depuis 4000 ans, la température du pôle nord depuis un million d’années, le poids moyen des hommes depuis 150 000 ans…).

Aussi longues et difficiles à obtenir soient-elles, on peut espérer que des super ordinateurs couplés à des projets de convergence tels que Google ou Microsoft généreront des séries de données intéressantes.

Les datas ne pourront pas formuler d’idées à notre place ni réconcilier les gens mais un de leur bénéfice majeur pourrait être l’institution du bon sens. Voltaire disait « le sens commun n’est pas si commun ». La malédiction du savoir nous empêche de connaitre qui sait quoi et tend à nous inhiber.

La quantité d’erreur reproduite d’une génération à l’autre est à peine croyable : conflits armés, développement durable, innovations avortées, erreurs diplomatiques… C’est à se demander si les gens communiquent entre eux. Les économistes voient carrément des cycles tandis que les plus sceptiques évoquent l’éternel recommencement de la vie.

La long data pourrait nous donner un recul historique précieux sur les évènements : est-ce la première fois qu’une forêt brûle suite à une tempête tropicale? Quels sont les 5 signes infaillibles qui précèdent une intervention armée? La recherche s’est-elle déjà penchée sur telle ou telle hypothèse?

Imaginez si l’humanité bénéficiait de la même expérience historique.

Cela saperait sans doute énormément de la poésie de la vie mais changerait assurément notre perspective sur le monde… Choisis ton camp :

8 réflexions sur « La long data va-t-elle infirmer la maxime selon laquelle « le sens commun n’est pas si commun »? »

  1. La long data pourrait nous donner la connaissance d’hier pour éviter d’avoir à répéter nos conneries d’antant

    Il peut être intéressant aussi de voir ce qui se fait dans le prédictive marketing, histoire de prédire nos conneries futures
    IBM créé son outil de prédiction de tendances, Google prédit les Oscars, on arrive même à prédire le succès d’un film… pour un angle un peu plus marketing…

    « Imaginez si l’humanité bénéficiait de la même expérience historique. »

    J’ai lu hier un super article sur les objets intelligents qui disait en conclusion qu’il fallait faire attention à ce que les technologies ne nous fassent pas prendre des décisions à notre place et qui surtout disait que avec le nombre + importants de datas, d’outils permettant la correction de comportements on allait en arriver à des comportements lissés, avec beaucoup moins de place à l’erreur

    Ca dérive un peu du sujet initial mais la place de la data dans les comportements est un sujet qui me plait bien 🙂

    Pour lire la suite

    http://www.internetactu.net/2013/03/04/les-objets-intelligents-nous-rendent-ils-betes/

    Benjamin

    J'aime

  2. Les long ou big datas peuvent-elles nous donner des routes d’explications?
    Oui
    Peuvent-elles predire l’avenir?
    Non
    Peuvent-elles donner les scenarios les plus probables?
    Oui

    Concernant la predictive analytics (« Predictive analytics encompasses a variety of techniques from statistics, modeling, machine learning, and data mining that analyze current and historical facts to make predictions about future, or otherwise unknown, events »), c’est un champs utilise depuis des annees, voir des decennies.

    Neanmoins ne confondont pas l’evaluation de la probabilite d’un evenement futur avec predire l’avenir.

    Concernant les PRs tricks a proprement parler (Google, IBM et meme nos amis de recorded future https://www.recordedfuture.com/), ils sont clairement surfait (de souvenir, je crois que Google avait 4/6 predictions bonnes. De plus, tenter de predire les resultats des votes d’un collegue reduit a travers des requetes publiques….. bof).

    Enfin concernant le debat des objects intelligents, pas besoin de se projeter dans un pseudo future, il me semble que l’on a deja delegue depuis longtemps notre chemin a des algorithmes, n’est ce pas?

    J'aime

    1. Oui on délègue depuis longtemps notre chemin à des algo mais je pensais plus à des décisions plus importantes, ie le genre de décision demandant une vraie réflexion « humaine »

      Il y a la bonne intelligence et la mauvaise intelligence, la bonne intelligence elle…

      J'aime

  3. au passage, en parlant predictive, un truc qui m a bien bluffe

    Users of Social Networking sites frequently discuss events which will occur in the near future. By annotating Named Entities and resolving temporal expressions (for example « next Friday »), we are able to automatically extract a calendar of popular events occurring in the near future from Twitter.

    http://statuscalendar.cs.washington.edu/

    J'aime

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s