Comment les journalistes peuvent-ils encore détester les bloggueurs?

amour haine complementarite oppose pole
Pas de bien sans mal et pas de mal sans bien. Les pôles sont nécessaires.

Tous ceux qui ont déjà eu l’occasion de tâter des RP vous le diront : les journalistes voient encore majoritairement les bloggueurs d’un mauvais oeil. D’abord parce qu’ils ne sont pas du sérail, ensuite parce qu’ils les considèrent comme des amateurs, finalement parce qu’ils perçoivent une forme de concurrence déloyale.

L’exemple de l’industrie de la mode illustre ce point : les rédactrices et les bloggueuses passent aujourd’hui plus de temps à se tirer dans les pattes qu’à observer le marché. On commente plus le placement des bloggueurs devant les podiums que les collections exposées.

Ce débat dit la détresse des journalistes.

En refusant de participer à des évènements où sont conviés des bloggueurs, ils ne font que leur donner du crédit. Si les journalistes sont aussi convaincus de leur autorité, pourquoi ne voient-ils pas les blogs comme un faire-valoir? En acceptant de travailler côte à côte, ils pourraient aisément attester de leurs qualités et même pointer – par effet de comparaison – la médiocrité des écrivaillons digitaux.

Les journalistes dissimulent mal leur crainte des bloggueurs.

Ne leur jetons pas la pierre. L’immense majorité des métiers de l’information et la communication ont accueilli internet froidement. Aujourd’hui, ceux qui s’en sortent ont réussi à transformer le digital en caisse de résonance. Prenons l’exemple de la TV dont on prédisait encore la mort il y a 3 ans. Le développement fulgurant des usages sociaux lui redonne une seconde jeunesse et ouvrent des perspectives fabuleuses, contre toute attente.

Les journalistes gagneraient à se comparer aux blogs pour légitimer leur apport dans un premier temps, pour valoriser leurs travaux dans un second.

Qu’on en finisse avec ces disputes bas-de-plafond qui éclabousse tous les rédacteurs de tous bords.

5 réflexions sur “Comment les journalistes peuvent-ils encore détester les bloggueurs?

  1. Il me semble difficile de categoriser la qualite d’un contenu du fait de son origine (bloggeurs ou journaliste), d’autant plus que de nombreux journalistes sont aussi bloggueur.

    Il me semble que la vrai question derriere ce debat est celui de l’ethique.
    De mon point de vue, qu’il possede une carte de presse ou pas, une personne qui ecrit un article (quelque soit le support) suite a un voyage de presse ou un avantage dont il a beneficie sans en faire part a son audience releve d’un probleme avant tout d’ethique.

    Concernant les medias de la mode, ils sont nombreux a n’etre que l’ombre d’un pseudo journalisme.
    Leur modele economique reposant majoritairement sur la publicite d’un cote, et la force qu’on prit les groupes de mode du a leur taille critique d’annonceurs (LVMH, PPR pardon Keiring, Richemont) font d’eux les simples relais des marques de luxe.

    Cette remarque est d’autant plus inquietante quand on voit le tapis rouge que deroule les medias traditionnels aux marques de luxe, gros annonceurs, a travers leurs editions speciales ou hebdomadaires (How to spend it, Le monde 2 etc..)

    Et je ne parle pas des « journalistes mode » qui font du consulting pour les marques (qui consistent a se faire payer pour influencer la ligne editorial du magazine en faveur de la marque).

    De mon point de vue, la seule maniere de se departager n’est pas de mepriser l’autre mais bien de faire un travail de qualite, critique et irreprochable ethiquement.

    J'aime

    1. +1000
      Éthique et indépendance… On se souvient de la polémique sur Libération après la Une sur Arnault et le retrait des publicités LVMH… Quels journalistes aujourd’hui ont encore une réelle liberté de ton et de critique ? Dans quelles mesures…

      J'aime

      1. En l’occurrence Libé avait plutôt marqué des points en encaissant ce coup sans broncher. Même s’ils sont attaquables sur plein d’autres point, les marques de presse ont tout de mm des coups potentiels à jouer pour valoriser leur crédibilité. Prendre en considération les bloggueurs serait un élément supplémentaire…

        J'aime

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s