Démystifier la confusion sur la chaleur des médias et de l’information

télévision achats consommation publicité incitation manipulation séduction

Petit article nerd à méditer.

Il y a un quiproquo sur la compréhension des médias chauds et des médias froids selon Marshall McLuhan.

Comprendre les médias explique qu’un média chaud et un média qui engage : il ne sollicite qu’un sens et demande une forme de participation pour comprendre un signal. C’est la radio, le livre ou la voix. Un média froid convoque plusieurs sens, il demande moins d’attention participative pour décoder un message. C’est la TV ou le cinéma. D’où les accusations d’aliénation de la TV (cf illustration).

Ce qu’on appelle de l’information froide ou chaude n’a rien à voir avec la température des médias mcluhanienne.

Info chaude = récente. Info froide = non récente.

En somme :

  • Un média froid peut diffuser l’information chaude. C’est la guerre en Irak sur CNN.
  • Un média froid peut diffuser de l’information froide. C’est le documentaire au cinéma ou la reconstitution historique à la TV.
  • Un média chaud peut diffuser de l’information chaude. C’est le scoop dans la presse ou sur Twitter.
  • Un média chaud peut diffuser de l’information froide. C’est le livre d’histoire ou la biographie radiophonique.

4 réflexions sur “Démystifier la confusion sur la chaleur des médias et de l’information

  1. A l’heure de la course au scoop in real time et du contenu dispo pour tous (merci Youtube et le clique droit enregistre sous), je me demande où se trouve la chaine de valeur des media.

    Y a t il quelque chose au milieu entre le premier a sortir le scoop et celui qui ecrit une longue analyse a posteriori?

    PS: en bonus, la question que tout le monde se pose mais que personne n’ose poser: « peut-on ecrire medias avec un s? » ou « media est-il le pluriel de medium, abreviation de mass-media? » J en suis encore confus
    http://www.cnrtl.fr/definition/m%C3%A9dia
    http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/m%C3%A9dia

    J'aime

    1. De mémoire, l’Académie Française a statué sur la question au début des années 80.

      En France, on accorde média au pluriel et on lui met un accent lorsqu’on parle des grands médias que sont la TV, radio, cinéma, affichage, presse et internet.

      J'aime

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s