Faut-il choisir entre le centre et la marge? Oui.

La foto por la que me odia el 99% de ASAAF

Il y a deux grandes catégories de marketeurs.

Ceux qui bossent avec des pénétrations, ceux qui bossent avec des indices. Ceux qui aiment l’absolu et ceux qui plébiscitent le relatif. La puissance contre l’affinité. Le reach ou le love. Ceux qui veulent du différent, ceux qui veulent du paritaire.

Ces deux catégories de marketeurs ne se battront jamais pour savoir si le verre et moitié plein ou moitié vide. Eux ne voient que du mou, du plat, du moyen.

Il y a deux manières de faire du marketing.

Voir l’existant ou rêver le potentiel. La première manière est conservatrice mais plus sûre. La seconde risquée mais payante en cas de succès.

La vraie question : est-ce que l’audace est à la marge ou en plein centre, là où on n’attend plus rien de neuf? Si nous n’exerçons pas un métier aux vérités trop solides, j’ai envie d’être séduit par la première hypothèse.

Les marges sont confortables et peu rémunératrices.

Le vrai défi, c’est le marché de masse.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s