Les belles idées n’ont pas besoin d’être racontées : une étude de cas ne devrait jamais durer plus de 6 secondes

tunnel livres science savoir angoisse

A quoi sert une étude de cas video à part gagner des récompenses?

Que penserait un consommateur si on lui présentait l’étude de cas de la campagne à laquelle il a été exposé une paire de fois par intermittence?

Si une idée de communication doit être comprise à chaque moment et sur chaque point de contact, quel est l’intérêt de raconter la complexité d’un dispositif de points de contact ? Toutes les idées ne sont pas 360 – dieu merci – mais de là à avoir besoin de 2’30 minutes pour raconter un truc, ça fait long.

On a envie de croire qu’une belle idée n’a pas besoin de case study, on la comprend, on la raconte, on se l’approprie. C’est tout.

Faites l’exercice. Votre prochain case study durera 6 secondes.

2 réflexions sur “Les belles idées n’ont pas besoin d’être racontées : une étude de cas ne devrait jamais durer plus de 6 secondes

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s