Faut-il laisser les gens faire ce qu’ils veulent ou leur suggérer des trucs?

81938d7e-8821-11e3-aa5e-12313d2951b1-medium

Posté par Pierre sur son wall LinkedIN, cette citation du planner Russell Davies est un excellent sujet de dissertation.

Assumer que le digital est le paradis du marketing pull où les gens vont de servir en information est juste. En déduire qu’il est inutile de segmenter est réducteur.

D’abord parce que l’internet c’est aussi le pays de la segmentation : par centres d’intérêt, par localisations, par devices, par moments de la journée… Se priver de ces opportunités est dommage.

Ensuite parce qu’on a beau dire tout ce qu’on veut, certaines marques ont l’ambition de sensibiliser des gens à des choses auxquelles ils n’auraient pas pensé (think different est un des summum de cette vision). Faire une recherche est une chose, trouver ce qu’on veut en est une autre.

Finalement parce qu’il est naïf d’affirmer qu’une innovation implique naturellement des (bons) usages. Bon nombre de nouveaux produits ne trouvent pas leur public faute d’utilité. Souvenons-nous qu’avant d’être un succès populaire, l’essor d’internet repose – au moins un peu – sur une ambition des responsables politiques et économiques (on se souvient de la campagne de vulgarisation d’Al Gore plébiscitant les « autoroutes de l’information »).

D’accord ou pas d’accord?

4 réflexions sur “Faut-il laisser les gens faire ce qu’ils veulent ou leur suggérer des trucs?

  1. Voici le papier de Davies dont est issue la citation : http://russelldavies.typepad.com/planning/2013/10/activities-not-audiences.html

    Il ne dit pas que la segmentation ne sert à rien. Au contraire, il dit que les possibilités sont effectivement démultipliées avec le Net, mais qu’il faut dépasser les catégories évidentes (âge, sexe, etc) et s’appuyer sur les usages des outils/produits pour définir les critères de segmentation. « Users, not audiences » : un raisonnement logique pour Davies qui gère depuis de nombreuses années la refonte de gov.uk. C’est exactement ce que tu dis dans ton post du reste.

    En étudiant les usages, on peut améliorer les services existants, mais aussi en créer d’autres, en regardant comment on peut faciliter la vie des gens à travers ce qu’ils font en ligne.

    J'aime

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s