Dans 5 ans, le e-commerce aura peut-être disparu. Dans 10, on s’en souviendra comme une utopie.

E-Commerce

Suite à cet article sur la vision marketing du patron de Waitrose, cet article Digiday vient ajouter une pierre à l’édifice des doléances de la technologie et du retail à travers 5 enseignements clefs :

  1. The technology isn’t there just yet. Impossible de savoir quel canal contribue à quel niveau des ventes.
  2. Storytelling is more important than ever. Des marques, des marques, des marques.
  3. Where should I put my money? Le mix média se complexifie. Un problème rencontré par toutes les marques.
  4. Digital is meeting the physical in futuristic ways. Essentiellement pour des raisons de contenus de marque et/ou d’expériences type cabine d’essayage en 3D.
  5. Internal organizational issues are especially a problem for legacy retailers. L’intégration des compétences on et off est un échec. Bienvenue dans la vraie vie.

Ces enseignements sont riches et tristes à la fois. D’abord parce qu’ils font état d’une exploitation des technologies qui patine dans la semoule. Ensuite parce qu’ils racontent une innovation digitale  cantonnée à un rôle de gadget. Finalement parce que ces nouvelles compétences – que les technologies existent ou non – ne parviennent pas à infuser dans les organisations.

Les 5 années qui viennent vont être cruciales pour l’avenir du e-commerce, qui pourrait tout bonnement disparaitre, rattrapé et absorbé par les acteurs du brick and mortar qui maitrise historiquement le métier.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s