L’enjeu d’une agence moderne est de faire bosser majordomes et rabatteurs main dans la main

La vraie différence entre une pub et un site web, c’est que les gens sont sur un site ou une app.  Ils doivent ressentir, comprendre, expérimenter une marque. Quand une marque lance un site, elle doit se comporter en majordome.

Dans la pub en revanche, personne ne souhaite être exposé à un message. Il y a certes une tolérance, voire un vague agrément quand on donne 50 euros à des mamans pour venir décortiquer un film après leur travail. Mais de manière générale, l’enjeu c’est d’abord de faire passer un message à des gens qui n’ont rien demandé. Quand une marque fait de la pub, elle doit se comporter en rabatteur.

Ces deux logiques fonctionnent de manière complémentaire. Attention à ne pas tout mettre dans le même panier, ni à nier les différences. Le rabatteur n’est pas le majordome. Mais l’un bosse pour l’autre. Et vice versa.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s