Comment se différencier à l’heure des interactions invisibles?

Plus les marques se digitalisent et plus les interactions avec les gens se font discrètes.

Il y a dix ans j’étais exposé une paire de fois à un film de pub et je me rendais en magasin. Aujourd’hui ces impressions sont entrecoupées de 25 emails, 10 ouvertures d’une application mobile, 3 navigation sur un site web.

Le digital démultiplie les opportunités de contact entre les gens et les marques.

Le problème finement souligné par Pats McDonald (patron de la stratégie chez Isobar), c’est que :

The more advanced technology becomes, the more invisible it becomes.

Pour les marques, il s’agit donc de résoudre cette tension pour créer de la valeur de manière différenciante. Comme le propose Pats :

We must minimise effort on one hand while maximising reward on the other.

Est-ce qu’une expérience de marque peut-être mémorisable? Suis-je capable d’attribuer la fluidité d’une UX à un site d’e-commerce en particulier?

Les amateurs d’infra-marketing ont du pain sur la planche.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s