La passion de la contradiction, une source de revenus

A la racine de l’esprit critique trône le désir d’interroger. De remettre en question, de comprendre un sujet.

Le consensus général reposant sur la somme des arbitraires collectifs (appelé culture ou vérité) cette source de sujets discutables est inépuisable.

Et parmi ces multiples opportunités de questionnement, l’esprit critique peut se révéler être une puissante source de génération d’attention.

  • D’attention négative si vous « objectez pour objectez », sans rien proposer d’alternatif, pour le simple plaisir d’être écouté?
  • D’attention positive si vos interrogations permettent de contourner l’hypothèse de départ, de l’enrichir.

La plupart des métiers du conseil sont puissamment ancrés dans l’impératif critique, voire le principe de falsification.

Prendre à rebrousse-poils les arbitraires pour conduire un débat permet de prendre un ascendant psychologique, donc de justifier sa valeur ajoutée, donc de facturer des honoraires.

Ne nous étonnons pas que l’esprit conseil soit aussi négatif, c’est notre fond de commerce.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s