Simplifier une idée à son radical pour qu’elle soit admise

On a beaucoup aimé cette conférence de Maxwell Roberts.

Ce cartographe explique l’enjeu de simplification d’une carte pour aider les gens à naviguer plus vite.

Chacun des designs d’une carte de métro peut avoir des conséquences énormes sur le temps passé à établir son itinéraire, voire carrément avoir envie de prendre les transports en commun.

La chose à retenir : pour qu’elle s’impose, une idée doit être réduit à son radical. La plupart des détails n’ont pas d’importance pour les gens. Ils peuvent même être contre productif.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s