La dernière Planner’s survey révèle qu’un tiers des praticiens se considèrent comme des growth hacker

Voici la dernière fournée de Planner’s Survey de Heather Lefevre.

Mis à part un bon benchmark sur les salaires américains et britanniques (déclarés), on note une intéressante liste de sources à ajouter à vos agrégateurs, une information assez dingue sur le turnover du métier (cf. infra) …
turnover planner survey

… et la palme d’or de la question ridicule de l’année (dont les réponses ne sont pas tristes non plus).

growth hacker planner survey

Je crois me souvenir que personne n’est capable de mesurer vraiment les effets de la communication sur les ventes d’une marque. Donc je ne sais pas comment 1/3 des confrères et consoeurs se considèrent comme des pirates de la croissance.

Mais qu’ils n’hésitent pas à dropper un comment si nécessaire.

1 thought on “La dernière Planner’s survey révèle qu’un tiers des praticiens se considèrent comme des growth hacker”

  1. Somme toute assez amusant, le planneur s’est tour à tour considéré comme un digital strategist, UX strategist, propagation/comms planner. Growth Hacking, flavor of the month …(ou l’art de se regarder le nombril). Pour ce qui est des effets de la communication sur les ventes, je te renvoie ver le cas Sainsbury’s (http://www.ipa.co.uk/effectiveness/case-studies/Sainsburys-How-an-idea-helped-make-Sainsburys-great-again-IPA-Effectiveness-Awards-Case-Study-2008/5566)
    Si la communication n’a pas d’impact sur les ventes (directement ou indirectement) à quoi sert elle donc?

    Like

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s