Série d’été #2 : The Long and the Short of It

The Long and the Short of It est un article fondateur de Les Binet – connu pour ses travaux avec Byron Sharp – et Peter Field pour le compte de l’IPA. Ils expliquent le rôle des différents types de campagnes dans la santé business d’une marque. Cette étude repose sur l’exploitation de la base de données de l’IPA.

Comme c’est un gros rapport, nous nous contenterons d’un donner les grands enseignements.

Les effets d’une campagne à court terme ne sont pas les mêmes que ses effets à long terme. Les campagnes ayant pour objectif de faire bouger la marque à long terme ont généralement des effets à court terme, ce qui n’est pas vrai dans le sens inverse.

Le ratio parfait entre campagnes de marque et activation commerciale est 60/40.

Les campagnes émotionnelles sont plus efficaces à long terme sur le business.

Le top c’est des grosses campagnes émotionnelles appuyées de grosses activations émotionnelles. Genre Dove, Coca-Cola, Always.

Bonne lecture.

L’article est disponible ici : THE_LONG_AND_SHORT_OF_IT_PDF_DOC

1 thought on “Série d’été #2 : The Long and the Short of It”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s