Utiliser les plateformes de crowdfunding pour tester la viabilité d’une offre

C’est la stratégie de Guy Cotten dans le cadre du pré-lancement de la ligne Collection Guy Cotten.

L’idée c’est de tâter le terrain auprès des amateurs de la marque bretonne. Si 15 000 euros de promesse de vente sont bouclées sur KissKissBankBank, alors cette collection plus urbaine sera lancée.

Qui a dit que le test and learn était réservé aux start up agiles?

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s