Parce que le marché de la com se muscle en data, les agences doivent se marketer objectivement

Deux choses intéressantes se sont produites cet été :

  1. Omnicom a gagné le budget McDonalds monde sur un modèle de rémunération inédit à cheval entre les honoraires et la perf.
  2. Une agence inconnue a rentré les budgets médias North America de Procter et AT&T. Elle s’appelle Hearts & Science. Elle appartient à Omnicom. Elle se rémunère à la perf.

Deux chocs qui indiquent un mouvement de fond sur le marché : l’objectivité du choix de ses agences.

A mesure que la data s’installe dans l’univers de la communication (médias ou messages), la culture de la mesure aussi.

Vous mélangez le tout dans un grand saladier sans oublier la présence des départements achats et compliance dans les pitchs et vous obtenez un modèle de choix d’agence potentiellement totalement objectif.

A mesure que les pratiques marketing évoluent, la manière de choisir de ses agences aussi.

Vous avez le droit de penser que la data et la mesure seront toujours du bullshit et que de toute manière les gens sont ad blockés et que facebook gruge ses scores de mesure.

Vous avez le droit.

Le droit.

Oui oui vous avez le droit.

 

1 thought on “Parce que le marché de la com se muscle en data, les agences doivent se marketer objectivement”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s