La plupart des théories socio-économiques qui sous-tendent l’algorithmie sont obsolètes

Cathy O’Neil est une mathématicienne américaine qui vient de sortir un bouquin qui a fait un peu de bruit : Weapons of math destruction.

Elle y décrit les dangers d’un monde basé sur des algorithmes conçus par des types qui n’ont aucune vision d’ensemble.

Pour la faire simple, un des postulats systématiques des gens qui programment les algorithmes (aka. des ingénieurs), c’est que tout le monde raisonne de manière logique et optimale dans une situation donnée.

Inutile d’aller plus loin dans cette démonstration d’ores et déjà absurde des postulats obsolètes sur lesquelles nos vies algorithmisées sont basées.

Voici une petite conférence plus détaillée des points de vue de Cathy :

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s