L’IMC était l’embryon des stratégies digitales d’aujourd’hui

Il y a presque 10 ans, Naked lançait un mini-site (disparu depuis) dédié à la communication intégrée ou integrated marketing communications à des fins de démystification, en partenariat avec SciencesPo et Dauphine.

Il est amusant de constater à quel point les choses n’ont pas changé en surface.

Il est également amusant de constater à quel point la communication a gagné une nouvelle dimension grâce à la data. Un peu comme si on passait de la 2D à la 3D.

On ne pense désormais plus un dispositif en réfléchissant uniquement aux effets des campagnes mais à leur capacité à générer de la data (et de la bonne svp).

Les enjeux de casser les silos, de réflexion collective autour d’une architecture de collecte unifiée, l’acceptation de partager les connaissances avec le funnel comme dénominateur commun. Tout ça reste d’actualité.

Bottom line :

  • Les problèmes d’organisation des marketeurs (chez l’annonceur comme en agence ne l’oublions pas) sont structurels.
  • La méthode sans action est une chimère : l’ultime frontière du conseil est la production.
  • Les commentateurs devraient rester silencieux tant le marketing est un métier dont l’accouchement est difficile (y compris pour un film que certains considèrent comme ringard).
  • Cela ne sert à rien d’avoir raison. La vérité sort des manches retroussées.
  • Dans ce métier, un mauvais faiseur a plus de succès (et de mérite) qu’un bon commentateur.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s