Elon Musk est triste

En contraste à la sobriété improbable du selling pitch Uber posté hier, j’avais envie de poster au sujet d’un type que je trouve pathétique en plus d’être ringard : Elon Musk.

Son talent entrepreneurial n’est pas à discuter. Paypal était une boite incroyablement en avance – on se demande d’ailleurs ce qu’ils ont foutu pour ne pas devenir la fintech ultime  – Tesla également, tant d’un point de vue automobile que sociétal (on pourra un jour évaluer l’impact de Tesla dans l’acceptation de l’électricité comme source fiable et robuste d’alimentation énergétique dans le monde).

Toutefois, d’un point de vue de la communication, Elon Musk est assez mauvais. D’ailleurs en vérité, la communication de ses produits est bonne. C’est la communication du personnage qui est ridicule.

Alors que le chic du chic est de s’engager à reverser sa fortune aux populations défavorisées, à trouver un remède au cancer, à rester discret – cf. le projet de Bezos sur le tourisme spatial, tout honteux de silence. Alors que la Silicon Valley profite coupablement de l’élection de Trump dans un couvre-feu médiatique inhabituel, alors que la diversité dans les entreprises enflamment les débats, Musk s’engage dans des combats franchement grotesques : envoyer les gens sur Mars (pourquoi sauver la planète avec tes batteries si tu veux te barrer bouffon?) lutter contre les robots tueurs, construire un TGV supersonique…

Ces fantasmes puérils font fi des sanctions boursières des moonshots de Google (forcés de créer la holding Alphabet par les investisseurs les invitant à arrêter leurs fantasmes adolescents), font fi de l’ambiance économique socioculturelle sordide, font fi de la décence. Il faut dire que l’homme n’a jamais caché ses penchants libertariens, développés notamment avec son petit pote Peter Thiel – autre génie maléfique de la Valley, seul support digital de Trump durant les élections – quand il était chez eBay (souvenez-vous que Paypal était une filiale de eBay) et qu’ils se verraient déménager leur fortune sur une île sans loi ni impôts.

C’est sans doute la rançon des introductions en bourse et de la médiatisation que de devoir click baiter la presse internationale en surenchérissant sans cesse.

Mais quand même, moi je trouve que ça commence à faire pitié.

Une réflexion sur “Elon Musk est triste

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s