Sommes-nous prêts à nous caresser les bras pour changer de chanson?

Annoncé depuis plus de 3 ans, la veste Levi’s conçue en partenariat avec Google est disponible à la vente depuis quelques jours. Elle apparait dans un contexte marché où la vogue de la wearable technology a laissé place à l’internet of things. Ce qui permet d’y porter un regard dépollué de l’effet de hype.

Effectivement, en regardant dans le rétroviseur, cette jacket a quand même un assez gros point commun avec les Google Glasses, les Snapchat Spectacles voire les caméras GoPro que les touristes d’accrochent sur le torse : tout est globalement moche, mais la gestuelle que ces objets implique par surcroit donne vraiment l’air d’être un plouc.

Est-ce le poids de l’innovation qui biaise ma perception de ces nouveaux usages? Est-ce que toutes les nouvelles technologies produisent des électrochocs visuels un peu ridicule (à la manière de ces téléphones mobiles gigantesques des années 80 ou des premiers utilisateurs de walkman dans la rue)? Est-ce que le design de ces objets est simplement raté?

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s