La sophistication des effets spéciaux fait écho à l’ère de la post-vérité

Cette petite vidéo élabore des théories sur les conséquences de la fin de l’ère de l’uncanny valley en matière de CGI.

Pour la faire simple, la uncanny valley désigne un lieu fictif où une représentation du réel n’est pas suffisamment précise et produit un effet de malaise.

Aujourd’hui, les techniques d’effets spéciaux sont tellement sophistiquées qu’elles se font oublier – rendant hommage à la maxime good design is no design – et plongent les spectateurs dans une ère post-CGI, où il est de moins en moins possible de distinguer le vrai du faux.

Une réflexion qui n’est pas sans rappeler les problématiques de post-vérité qui ont éclaté durant la campagne de Trump.

Une maturité technique qui ouvre le champ à une nouvelle esthétique*, offrant une alternative à la tyrannie instagram au bénéfice d’un territoire plus grotesque, moins sérieux, plus fantasmatique (cf. les 3 dernières minutes de la vidéo).

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s