Renault internalise la production de contenu

renault challenges le figaro.png

(crédit screenshot Le Figaro via SFR Presse)

Annonce intéressante toute fraîche : Renault va soutenir le groupe de médias Sophia, propriété de Claude Perdriel, composée de Sciences & Vie, Challenges, La Recherche, L’histoire et Historia.

Les arguments avancés par Renault sont marketing, dans la mesure où la marque produit de plus en plus de contenus : sur ses sites, ses réseaux sociaux, demain les écrans et les interfaces de ses voitures (aujourd’hui les ordinateurs de bord d’assistance à la conduite, demain des écrans dans les véhicules autonomes et connectés). Renault souhaite dès lors internaliser la production de contenu, quand d’autres préfèrent la confier à des spécialistes (cf. Usbek & Rica essentiellement soutenu financièrement par EDF et BNP).

On peut même imaginer qu’à la manière des fournisseurs d’accès à Internet – où les contenus offerts dans les box font la différence – que les fabricants automobiles de demain attireront et/ou fidéliseront leurs clients grâce aux contenus et services disponibles dans l’automobile.

Bref, affaire à suivre car mouvement intéressant, comme c’est souvent le cas chez Renault-Nissan.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s