On tient enfin la preuve que la créativité n’a pas la même importance en fonction des leviers

Cette étude d’Analytic Partners prouve le ROI de la créativité (cette étude repose sur 430 milliards d’investissements médias ventilés sur 17 ans) :

  1. Le ROI du digital est de 15 à 30% supérieur à celui des médias offline.
  2. Rien ne marche mieux qu’un plan composé de leviers offline ET online.
  3. LA TV reste imbattable en haut de funnel, le search en bas de funnel.
  4. Le rapport de force entre la qualité créative et la qualité exécutionnelle d’une campagne varie en fonction des leviers (tout est donc dit ou presque) :

Les deux derniers points de l’étude sont plus classiques : les formats engageants génèrent un meilleur ROI que les formats classiques (en tout cas pour le display) et la créativité est volatile, aka. elle dépend des profils.

L’article de Gartner en profite pour évoquer une autre étude de Catalina démontrant que la contribution média/idée/autre était en train d’évoluer à la faveur du média depuis 10 ans.

La créativité reste reine mais sa suprématie dépend des environnements de diffusion.

Interesting.

Merci Vincent pour le partage.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s