L’IA, ce mot magique devenu synonyme d’internet

La semaine est assez dense, je vous rebalance une étude brute.

Ca vient de PSFK ET de Microsoft donc c’est commercial et peu pragmatique. Mais bon. Y’a quand même un peu de matière.

On y apprend pêle-mêle que 45% des retailers ww prévoient de faire de l’IA. Que les gens attendent des recommandations personnalisées. Les 3 champs d’intervention de l’IA étant le digital (e-commerce, publicité en ligne), le magasin et la supply (cf. article hier).

Bref tout un tas de trucs assez logiques.

Ma courte réflexion à ce sujet : j’ai l’impression que le génie de l’IA c’est redonner de l’intérêt à des choses qui existent depuis longtemps, mais dont le marché ne se souciait pas assez. L’IA sensibilise les entreprises aux grands enjeux digitaux et c’est tant mieux.

Le monde du passé est sinon ennuyeux du moins déjà existant.

Votre métier c’est quoi? Explorateur de l’avenir ou conservateur de musée?

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s