Des conseils pour les jeunes et moins jeunes planneurs

Quelques bons conseils de Julian Cole à destination des planneurs (débutants comme confirmés), agrémentés de citations de bonnes personnes.

On aime celui sur la pitch bitch pour travailler avec des gros bonnets, les quelques tactiques pour être écouté quand on est jeune : être madame chiffre, être monsieur singulier pour apporter quelque chose, être jean-michel je sais brancher les câbles.

Ce dernier, de Russell Davis de BETC, est la plus proche de ma philosophie de l’apprentissage en agence. Elle m’avait été elle-même transmise par mon premier patron. Il appelait ça la stratégie de l’éboueur (avec tout le respect qu’on doit aux éboueurs) : tout manger, tout accepter, tout ramasser. Monter sur les sujets dont personne ne veut. Cette philosophie ne m’a jamais quitté.

J’en profite pour proposer une espèce de conseil lu dans Ogilvy on advertising sur la manière de recruter :

quote-if-each-of-us-hires-people-who-are-smaller-than-we-are-we-shall-become-a-company-of-david-ogilvy-21-92-17.jpg

Je n’arrive pas à ne pas être d’accord avec cette manière d’envisager le talent management. Tout devrait découler de cette vision : le recrutement, le management, la manière de prendre les sujets.

La maturité professionnelle consiste aussi à savoir s’effacer.

1 thought on “Des conseils pour les jeunes et moins jeunes planneurs”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s