Court mais intense hommage à la newsletter de Balistik Art

Ça fait des années que je lis cette newsletter qui est la seule à m’intéresser au marché du luxe. Elle liste des tonnes de trucs introuvables ailleurs, aborde l’industrie sans chichi, décrypte sans crypte.

A une époque on pouvait s’abonner sur Slideshare, désormais je l’ai en favori dans ma barre d’outils, c’est dire.

Bref, typiquement cette semaine j’ai aimé cet horoscope podcast Chanel (on n’utilise pas assez les signes astrologiques en marketing) :

If, like the heroine of a famous British rom-com, you can count the number of your ex-lovers on the fingers of both hands, this Valentine’s Day should help you maintain your slow but steady winning streak. But under one condition, Virgo: that you learn to expect the unexpected. A perfectionist by nature, you tend to leave nothing to chance. But today, adventure could be waiting around the corner — if you dare to try a new corner. Improvise. Take a fresh look at yourself. This is the time to try CHANEL LES 4 OMBRES Candeur et Expérience. Don’t be afraid to go a little wild. They say that children only really like surprises. Listen to your inner child, Virgo, on this day of all days. And like the poet Alfred de Musset, you’ll be able to say to a new love who enters your orbit: “Let us fly off in a kiss to a world unknown.” Make up your destiny this Valentine's Day: Listen to your CHANEL horoscope. — #ChanelHoroscope #ValentinesDay #Virgo #CreateYourself #ChanelBeauty #ChanelMakeup

A post shared by CHANEL BEAUTY (@chanel.beauty) on

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s