La vertu non suspectée du compte-rendu de réunion

La vie d’entreprise est pleine de petits plaisirs et de moments creux à explorer. Ce matin, un sujet qui trainait dans mes brouillons depuis longtemps y passe : celui des compte-rendu de réunions.

Il y a deux catégories de compte-rendus.

  • Les transcriptions de chaque conversations, façon procès verbal.
  • Les synthèses de réunions qui gardent l’essentiel, au risque d’interpréter les faits.

Comme vous pouvez vous en doutez, la 2e catégorie de compte rendu est infiniment plus agréable à lire en tant que lecteur de compte-rendus, même si elle appelle parfois à des petites vérifications, du fait de ces fameuses interprétations.

Etre celui qui écrit un compte rendu, c’est être celui qui grave dans le marbre les évènements. Comme dirait Booba “les vainqueurs l’écrivent, les vaincus racontent l’histoire”. Produire une synthèse plutôt qu’une transcription impose un début de réflexion sur la bonne manière d’organiser l’information, aussi cette démarche donne un coup d’avance à son auteur. Le compte-rendu est le premier sujet sur lequel on peut marquer des points facilement en entreprise.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s