Le jour où la cible Médiamétrie est redevenue cool

Je dois aider un journaliste à écrire un papier sur l’avenir du ciblage par tranche d’âge, sous-entendu par tranches sociodémographiques.

Spontanément, on a tendance à le considérer comme une variable discriminante datant de l’âge de Cro-Magnon (je n’ai jamais été le dernier à l’étriller) pourtant, cette étude universitaire projette une lueur vivifiante sur le pseudo remplaçant du ciblage sociodémographique : le ciblage comportemental.

The researchers found that highly targeted and personalized ads may not translate to higher profits for companies because consumers find those ads less persuasive. In fact, in some cases the most effective strategy is for consumers to keep information private and for businesses to track less of it.

J’aime tout à fait l’idée que le ciblage comportemental puisse être vécu comme une preuve de défiance des consommateurs vis-à-vis de la publicité. Dans un contexte de croissance des inquiétudes vis-à-vis des médias digitaux, le ciblage par cohorte, aka. anonyme est peut-être le dernier chic. C’est oui.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s