Pourquoi la communication des startups se plante

Travaillant pour quelques startups, je suis frappé par l’impatience dont font preuve ces entreprises.

D’un point de vue marketing, parce qu’elles s’imaginent grossir très vite très fort – du moins c’est ce que raconte leur business plan et ce que les investisseurs souhaitent entendre – elle souhaitent souvent se faire plus grosses que le boeuf.

En outre, parce qu’elles *disruptent le marché*, elles imaginent *inventer leur propre catégorie* et se permettent donc d’ignorer les acteurs existants.

Ces deux facteurs expliquent pourquoi de trop nombreuses startups adoptent des discours de marques leader alors qu’elles sont des nains.

Cela peut fonctionner un temps si l’idée est bonne et dans l’époque.

Le problème c’est qu’une petite marque qui parle comme la catégorie, dans le jargon on appelle ça une MDD.

Résultat il faut dépenser en marketing, mais le marketing d’une MDD c’est vite chiant. Donc tôt ou tard, une autre startup plus jeune et plus jolie finit par emporter le morceau.

C’est ce qui se passe aujourd’hui sur les marchés de la livraison de nourriture, de VTC, de covoiturage.

Cette petite pensée se reflète bien dans ce long tweet publié par Andrew Chen (cliquer dessus pour lire l’intégralité du thread) :

1 réflexion sur « Pourquoi la communication des startups se plante »

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s