La Silicon Valley est en train de réussir à industrialiser la gêne

Il y a quelques années, les GAFA ont annoncé leur souhait de s’attaquer aux grands maux de l’humanité : cancer, pauvreté, santé, analphabétisme, eau potable. Au-delà des trésoreries pharaoniques dont ils disposent – au nom du non rapatriement fiscal, ne l’oublions pas – je dois bien avouer que je n’ai jamais véritablement compris comment ils comptaient s’y prendre.

Cette vidéo prétendument fuitée – et pourtant hébergée sur Youtube… – d’une conférence interne de Google livre une réponse possible, articulée autour de la génétique.

Que vous adhériez ou pas, cette vidéo est intéressante pour plusieurs raisons :

  1. Elle indique la mégalomanie des GAFA, au premier degré. Ce genre de document fait sérieusement douter de la confiance qu’il faudrait accorder aux géants de la Silicon Valley en matière de partage des données.
  2. Elle raconte le fantasme ultime de la donnée, alors que Google est incapable de gagner sa vie autrement qu’en vendant des bannos. Quand le goodwill d’une entreprise dépend d’une vision fantaisiste (je pense notamment à Elon Musk), c’est qu’on touche probablement les limites d’un système de capital risque qui ne fait plus sens.
  3. Il est inadmissible d’un acteur privé s’emparent des problématiques soulevées dans cette vidéo. Cette émanation extrême du libéralisme laisse présager d’un futur ou l’humanité serait partiellement contrôlée par une bande de nerds américains, ce qui est hors de question.

Bonne journée bisous.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s