Le mythe de la donnée va finir par abimer le capital confiance des marques

Difficile de dire si c’est le compte-rendu de l’étude qui est mal fait ou si l’étude en elle-même est farfelue mais les résultats du troisième baromètre Shopper Observer réalisé par Havas pour le salon Paris Retail Week ne sont pas piqués des hannetons.

Au palmarès des chiffres étonnants : les Français sont 81 % à se sentir de plus en plus espionnés par les marques, devant les Chinois (69 %) et les Américains (65 %).

Parallèlement à ce phénomène, les consommateurs appellent pourtant de leurs voeux un marketing plus personnalisé : 66 % des Français, 84 % des Chinois et 67 % des Américains estiment que le sur-mesure devrait être au même prix que le standardisé.

Je ne sais ni quand ni comment mais les marques vont devoir un jour proposer un pacte lisible de l’utilisation des données personnelles. En dissimulant les mécaniques d’exploitation de la donnée, elles abiment leur capital confiance. Tôt ou tard il faudra adresser ce sujet, a fortiori dans un environnement post-RGPD où la donnée 1st devient un trésor de guerre indispensable.

Rien à voir mais pour le plaisir, on décerne la palme bu bullshit à cette citation extraite de l’étude : « Il faut aujourd’hui s’inscrire dans le parcours de vie du consommateur, car la notion de parcours d’achat devient désuète », résume David Mingeon.

Bisous.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s