Un communicant doit savoir trouver des choses positives à dire sur toutes les marques

La vie du new biz n’est pas un long fleuve tranquille. C’est ce qui fait son charme : inédit, énergique et imprévisible.

Ma partie préférée du new biz en tant que planneur, c’est l’impératif de se plonger dans l’histoire d’une marque, son activité, ses étapes de développement, ses projets d’avenir. La rubrique des 10 choses que je ne savais pas la semaine dernière est d’ailleurs alimentée par les recherches effectuées en appel d’offres (en plus des délicieuses contributions de mes chers lecteurs).

En tant que manager sur des sujets de développement, notre job ne consiste qu’à faire tout notre possible pour inoculer ce virus de la curiosité aux équipes (de tous les métiers : depuis les études aux prod aux créatifs aux gens des médias) pour les galvaniser et produire une belle proposition.

Quelqu’un qui ne s’intéresse pas aux marques ne peut pas être bon en new biz créatif et/ou média.

Quelqu’un qui ne donne pas sa chance à une marque n’a aucune chance d’excellent en développement.

Toutes les marques sont belles, il suffit de s’intéresser à elles.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s