Quand les fabricants de détergent prennent le lead sur la donnée

Parfois, tu lis le journal et tu tombes sur un truc qui fait plaisir. Par exemple : cette interview du directeur marketing USA de Clorox (cf. capture d’écran infra).

Elle fait état de l’importance du modèle DTC pas uniquement parce que *les millennials aiment ça* mais pour se constituer une base de donnée propriétaire qui va permettre d’améliorer l’acquisition et lutter contre les distributeurs en ligne.

We use those kernels of people, especially women who use Renew Life, and we use those behaviors to do the lookalike modeling in our DMP [data management platform] for our programmatic. So every time someone says, « Let’s kill that little d-to-c business, it’s a lot of work, » we know the goal is that first-party data will fuel the entire media operation.

Venant de la part d’une marque FMCG je suis désolé mais c’est beau. C’est un choix stratégique majeur à faire mais si Clorox réussit son pari de collecter 100M d’adresses email, il y a fort à parier qu’ils auront un levier de négociation monstrueux face à la distribution.

Vous n’aimez peut-être pas l’idée mais il va falloir vous faire une religion sur le e-commerce de marques de grande distribution.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s