Peut-être qu’en matière de marketing, la vieillesse primera toujours sur la jeunesse

Ce mot est un clin d’oeil à un ami, un de mes associés, qui souffle ses 40 bougies aujourd’hui.

La quantité d’information du net, le tourbillon de nouveauté du web, l’algorithmique des flux sociaux entraine une course à la récence. Le fear of missing out nous enjoint à rester connectés à nos appareils pour ne pas manquer une miette de cette grande performance médiatique qui se joue sous nos yeux.

L’avalanche de nouveauté donne une prime à la fraicheur des contenus (pas étonnant dès lors que le terme frais ait sémiotiquement évolué vers le cool). Ou plutôt donne l’impression d’une prime.

Etre au courant de ce qui se passe n’a aucune valeur intrinsèque, si ce n’est d’être suivi sur les réseaux sociaux.

Etre oldé – épinglé par un tiers sur la récence d’une information que vous pensiez fraiche – est une  accusation emblématique de notre époque.

La valeur d’une information, c’est la perspective qu’on lui donne. La valeur d’une idée n’a rien à voir avec sa récence. La valeur d’un concept tend à l’universel, pas au conjoncturel.

C’est tout le débat qui anime les vieux marketeurs contre les jeunes marketeurs. Les agences de pub contre les agences digitales de « contenu ». Les anciens aspirent à la vérité, les jeunes à la pertinence momentanée.

Au-delà de l’impératif de réconciliation imposé par le realmarketing, ce débat n’est représentatif que d’un décalage de maturité. A la manière dont les sots ne se rendent pas compte qu’ils sont sots, les jeunes ne se rendent pas compte qu’ils sont jeunes. Tandis que les vieux se rendent compte qu’ils sont vieux. Plus ou moins heureusement, plus ou harmonieusement, plus ou moins sagement.

Je ne vois aucune objection à ce que le marketeurs se bonifient avec l’âge car il n’y a que l’expérience qui permet de trier le grain de l’ivraie, d’identifier les schémas cycliques des idées, de penser les concepts qui traversent les époques.

La vieillesse est une bénédiction intellectuelle qui ne demande qu’à reprendre la place qu’elle occupa autrefois par défaut.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s